Mandarine et clémentine en Novembre dans votre jardin

Classé dans : Jardins | 0
Mandarine/clémentine Djenani.com

La période des récoltes de la clémentine/mandarine en Méditerranée débute en septembre et persiste à présent jusqu’à avril/début mai. Par ailleurs, le mot mandarine regroupe 3 variétés ou familles bien distinctes. La première variété est les Satsumas, au gout moins intense, et souvent utilisées dans les conserves. La deuxième variété concerne les douces clémentines avec un délicieux jus, et sans la présence de pépins. Contrairement à la clémentine, la mandarine contient quelques pépins dans sa chair. À moins d’être un spécialiste, il est difficile sur un étal de les distinguer. Mais l’épluchage et la dégustation nous apportent une indication sans doute. Et enfin la troisième, les hybrides, avec une peau plus collée à leur pulpe, on les récolte plus tardivement en Mars.

La mandarine est un agrume assez acide pour l’estomac. Toutefois, idéal pour nous protéger des maux hivernaux, riche en vitamines et antioxydants, avec des propriétés anti-inflammatoires.

De plus, il est clair que la récolte se fait en fonction de la variété. En Septembre, les mandarines saisonnières, les Satsumas et les clémentines, seront récoltées. Il existe dans la branche des Satsumas/clemenpons/clemenrubi : l’okitsu, clausellina, owari. Ainsi, le fruit précoce présente des couleurs vertes sur sa peau, et particulièrement dans sa partie inférieure, pourtant l’intérieur est bien mûr et sucré. Si leur couleur est orange, c’est un signe malheureusement qu’ils sont passés en conditionnement dans une chambre froide.

En revanche, en Octobre, les variétés citées plus haut toujours en cours de récolte et d’autres variétés saisonnières précoces comme la clémentine marisol ou les oronules rentrent dans cette phase. Cependant, sans traitement artificiel, ces fruits gardent des tonalités vertes.

Alors que de novembre à janvier, les variétés citées déjà en cours de récolte prennent des couleurs. Les clémentines avec les clémentules étalent leur goût et leur couleur. Par contre, en janvier, c’est l’arrivée des mandarines hybrides,de la clemenville ou nova.

Entre février et mars, c’est la période de la hernandina clémentine, avec une peau moins fine. Elle côtoie de plus en plus avec la mandarine hybride et des variétés comme la nova, l’ortenike possédant une peau ferme à peler au couteau. Il y a aussi la pépite d’or qui a une saveur douce et un parfum envoutant, mais sa culture a baissé à cause des champignons qui attaquent sa peau.

En revanche, le mois d’Avril est le dernier de la saison des mandarines, mélangeant des mandarines hybrides et des variétés saisonnières récentes telles murcott ou le soleil de printemps.

Nous avons vu clairement qu’il y a différentes clémentines et mandarines selon la saison. Dans des cultures bio, on retrouve souvent la : Clémentine Marisol, Clémentine Clemenules, Mandarine Clemenville, Clémentine Hernandina, Ortenique. On reconnait la clémentine bio précoce d’épluchage facile, entre octobre et novembre, sans pépin, et sans traitement présentant une peau aux tonalités vertes.

Pour conclure, ce genre d’agrumes présentent un atout considérable pour notre santé. La mandarine contient 80% d’eau. Riche en fibres et en vitamines, elle lutte contre la fatigue et les agressions extérieures. Elle est faible en calories en apportant un peu de glucides, de saccharose, du fructose et du glucose. Elle possède des minéraux tels que le calcium, le potassium, le phosphore, le fer, le cuivre, le magnésium, qui augmentent la résistance du corps.  Avec ses flavonoïdes et ses caroténoïdes, c’est un magnifique anti-oxydant. Sa consommation permet de lutter également contre les varices, en donnant une mine radieuse et en renforçant les muqueuses.

Toutefois, l’orange non mentionnée ici, se consomme de préférence le matin, car elle réveille le soir avec certaines de ses propriétés. De plus, la mandarine sert souvent en parfumerie et en cosmétique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *