Kalanchoe blossfeldiana plante d’intérieur pour votre jardin

Classé dans : Plantes | 0

Le kalanchoe blossfeldiana appartient à la famille des crassulacées, venant d’Afrique précisément de Madagascar. On en trouve plus de cent variétés telles que le kalanchoe calendiva à fleurs doubles, le kalanchoe coccinea avec des petites fleurs rouges. Elle peut être une plante d’intérieur et c’est une succulente à feuillage persistant. En milieu nature, elle peut atteindre près d’un mètre.

De plus, elle est non rustique au gel qu’on peut mettre en pot ou dans la rocaille pour les zones dénuées de gel. Sans prétention, c’est une plante assez populaire chez les pépiniéristes.

Cependant, sa floraison se fait à la mi-printemps et au commencement de l’automne. Ses coloris varient du blanc, jaune, orange, rouge et rarement du rose. À la base de forme simple, l’horticulteur et les manipulations génétiques ont généré des nouveautés pour nous ravir avec des pétales doubles.

Par ailleurs, le kalanchoe aime les terres légères, bien drainées même calcaire, affectionnant la lumière sans pour autant aimer le soleil. Son bouturage s’opère en été avec une terre légère et très sableuse, en coupant une tige avec quelques feuilles.

On le rempote au printemps dans une terre légère (terreau) avec 30% de gravier ou de sable. Cette plante adore les engrais pour plantes fleuries afin de croitre en santé généreusement. À la fin de sa floraison, taillez-la plutôt court. En hiver, il faut la protéger du gel en réduisant l’arrosage.

Également, elle pourrit en cas d’excès d’eau et d’un manque de chaleur. Cette dernière craint les attaques des pucerons et des fameuses cochenilles.

Toutefois, tous les kalanchoes sont toxiques. Broutée par le bétail pendant les saisons de sécheresse, cette plante provoque des intoxications affectant le système nerveux et musculaire, en raison de ses composés chimiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *